Flamingo

septembre 25, 2015
Le sublime journaliste Jeanne Deroo nous donne 5 conseils pour voyager (très) cool avec bébé

Journaliste beauté, toujours en quête de nouveautés des 4 coins du monde, la sublime Jeanne Deroo nous donne ses 5 astuces pour voyager cool avec une petite personne.
Avec son amoureux Patrizio, fondateur de l’agence Al Dente, ils filent au soleil dès que l’occasion se présente et rien n’à changer depuis l’arrivée de leur petit Orso. Résultat, il a pris son premier avion à 3 semaines et, en un an et demi, il a déjà du renouveler l’expérience une bonne cinquantaine de fois.
  1. Je n’écoute pas tous les gens qui m explique que « c’est de l inconscience de voyager avec un bébé« , et que « c’est inutile puisqu’il ne se souviendra de rien« . Pour moi, l’important, c’est le temps que je passe avec lui et toutes les petites découvertes que nous faisons à trois.
  2. J’ai toujours mon parfait kit d avion : un sweat shirt + un biberon de lait + un biberon d’eau + une petite chose à grignoter + des joujoux et une écharpe. Le sweat en cachemire : il fait toujours frais en avion et j’aime protéger ses oreilles de l’air et de toutes les annonces inutiles qui passent au micro. Le biberon de lait même si ce n’est absolument pas l’heure!  C’est salvateur en cas de hurlements avec des voisins qui me regarde de travers, et, s’il a mal aux oreilles à l’atterrissage, c’est d’une grande aide. L écharpe, c’est primordial pour bien s’installer à deux pour dormir et se protéger des courants d air.
  3. Je n’encombre pas mes bagages de nourriture française mais j’ai toujours son lait. En voyage, j’ai tendance à le faire dormir dans un lit différent tous les soirs et tout sa routine est bousculée, je trouve que lui donner son lait, auquel il est habitué, c’est lui faire son « petit plaisir ». Mais côté plat, à 9 mois en tour d Asie, Orso a dévoré le korean barbecue de Tokyo, le riz au coco de Thaïlande, les œufs brouillés de l’hôtel de Siem Reap et le curry doux en Birmanie. Quoi qu’ il arrive on trouve du riz partout! Idem pour les couches, j emporte ce qu’il faut pour le voyage et les premières 24h puis j’en achète un paquet dans le pays où je me trouve. Même en Birmanie, où les couches ressemblent à des sacs plastiques, elles font très bien l affaire!
  4. J’ai investi dans un lit parapluie Phil and Teds mais je reste encore dubitative sur son usage. J’ai remarqué que tous les hôtels avaient des lits bébés et, dans les guest house, si ce n’est que pour une nuit ou deux, je demande un lit d’adulte que je colle au mien et, franchement, c’est largement suffisant.
  5. J’ai abandonné l’idée d une sieste stricte. Hors de question de rester bloquer dans une chambre d hôtel entre 14h et 16h. La sieste d’Orso est itinérante. Il peut aussi bien dormir sur deux chaises au restaurant que sur une table dans un café ou dans mes bras le temps de faire une visite.

Alors? Vous bookez un billet pour les vacances de la Toussaint?

  • Partager

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *