Flamingo

octobre 15, 2015
5 raisons (trés) pratiques de passer l’été au Sri Lanka avec des enfants

  1. C’est économique. Les vols ne sont pas chers en été et Sri Lankan Airlines propose un vol direct Paris-Colombo avec des horaires parfaits. Sur place, la vie est douce et on peut dîner à 4 pour moins de 20 euros, voir beaucoup moins.
  2.  Il y fait beau et chaud, ce qui est rare en Asie a cette période de l’année. Attention, filez à l’Est pour éviter la mousson qui frappe abondamment le Sud Ouest.
  3. C’est sauvage. les touristes et les resorts n’ont pas encore envahi la côte Est. Vous croiserez plus de vaches sauvages et de tuk-tuk que de bus climatisés et de supermarchés.
  4. C’est safe. Ici pas de vaccins à prévoir et pas de maladies dangereuses, on peut manger de tout ( ou presque…) et on peut baigner sans souci plonger les petites personnes dans la baignoire car l’eau est saine.
  5. C’est super kids friendly. Les enfants sont les bienvenus partout et tout le temps. On a proposé à César de prendre, chaque jour, le volant du tuk-tuk et on lui a offert 200 glaces sur la plage. Quant a Balthazar, il est devenu le chouchou de tout le monde et s’est vu offrir bonbons, câlins et photos à chaque coin de palmier.

5 choses à savoir quand même si vous voulez partir avec des bébés (ou des petits) :

  1. Les distances semblent courtes mais le temps de parcours peut être long, voir très long, voir très très long.
  2. Les chauffeurs (en tout cas les nôtres) conduisent a l’indienne et on peut se faire de belles frayeurs. Chauffeurs qui, bien sur, n’avaient ni siège bébé, ni rehausseur.
  3. L’océan est fort. Les enfants peuvent jouer au bord de l’eau mais, rarement, passer la journée à patauger dans un lagon ou à chasser les poissons multicolores.
  4. Les moustiques sont voraces, les serpents bien présents et les insectes aussi… Il ne faut pas avoir peur des petites bêtes et venir un peu armé de 5/5.
  5. Abandonnez l’idée de prendre une poussette et glissez un porte-bébé dans votre valise. Ici, il n’y a pas de trottoirs, peu de route et pas beaucoup d’asphalte. Il est plus facile de marcher que de rouler.

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *