Faire le tour du monde en famille : les préparatifs

Ils ont décidé de partir 8 mois autour de la terre avec leur tribu. Comme on les aime d’amour et que leur tour du monde nous donne des envies d’évasion, on a décidé de les suivre et de leur poser 10 questions chaque mois. Premier sujet : les préparatifs. Qui sont-ils? Pourquoi se sont ils lancés dans cette aventure folle? Que trouve t’on dans leurs bagages?… Ils nous ont tout raconté.

Qui êtes vous?
Une famille parisienne de 5 à majorité féminine: Anne-Laure, Louis et nos 3 filles Victoire, Clémence et Philippine (12,11 et 6 ans).
Louis vient de quitter un job très prenant dans le secteur de l’éducation et j’ai la
chance d’être indépendante (architecte d’intérieur), nous y avons vu l’opportunité de profiter de nos filles avant que l’adolescence ne nous transforme rapidement en deux êtres ringards et infréquentables.

Nous avons sauté sur l’occasion et mis nos activités pro entre parenthèses en décidant de faire confiance à l’avenir.

Combien de temps partez vous?
C’était d’abord 3 puis 6 et finalement 8 mois. Beaucoup nous disent que le voyage va nous changer et que nous n’allons peut être pas revenir, mais nous aimons notre vie à Paris et serons heureux de rentrer.

Quel est votre parcours?
On fait le Tour vers l’est : Asie (thailande, Laos, Cambodge), Océanie (Australie, Nouvelle Zélande), Amerique du Sud et Centrale ((Chili, Argentine, Uruguay, Brésil, Perou, Colombie, Costa Rica, peut être Mexique ) et à priori USA (côte pacifique de Seattle à LA), la fin du parcours n’est pas encore calée, nous attendons de voir comment se passe le début pour adapter la suite à nos envies.

Comment l’avez vous défini ?
Nous avons dès le départ défini à 2 une ligne directrice qui était de faire ce qu’on aurait pas l’occasion de faire en temps normal, donc partir loin, mais aussi y rester longtemps en profitant un maximum du temps qu’on a sans pour autant s’épuiser…et surtout suivre le soleil!

Pourquoi partir faire le tour du monde?
Comme dirait le célèbre philosophe Herbert Leonard: « pour le plaisir », pour passer du temps en famille avec rien d’autre en tête que le voyage, pour offrir à nos filles une expérience unique qui nous l’espérons leur apportera de l’ouverture d’esprit, pour leur montrer que rien n’est impossible quand on accepte de prendre des risques, que nous avons de la chance d’avoir des vies beaucoup plus faciles que l’immense majorité de la planète.

Combien de temps vous a pris la préparation du voyage?
Nous avons pris la décision de partir en juillet, sans vraiment l’avoir envisagé avant, donc je dirais 4mois, essentiellement le soir après le travail. C’est dense mais simple à organiser si on ne se pose pas trop de questions, car les possibilité sont sans limites, il faut savoir trancher, et ne pas avoir peur de se tromper. Tour le monde a un avis sur ce qu’il convient de voir ou faire dans chaque pays ou région, nous étions ravis des conseils et de l’aide de chacun, mais nous sommes efforcés de respecter nos envies.

Quels sont vos peurs face à cette aventure?
Nous avons peur de ne pas être assez patients avec les filles 24h/24…surtout pendant le travail scolaire. J’adorerais être quelques mois cette mère bienveillante, à l’écoute, qui joue et cuisine paisiblement avec avec ses enfants et je suis curieuse de voir quel équilibre s’installe quand la charge mentale du quotidien est loin, mais j’ai bien peur de juste n’avoir aucune patience, même quand j’ai le temps et l’esprit libre.
Nous avons aussi peur de ne pas laisser assez de liberté aux filles…nous sommes plutôt protecteurs et les filles plutôt franchement casse-cou, pour que tout le monde en profite, il va falloir composer…

Que trouve t’on dans vos valises?
Nous avons fait, refait et redéfait 30 fois les sacs, en alternant les phases « de toutes façon on a vraiment besoin de pas grand chose » et les phases « on ne sait jamais ça peut toujours servir » pour finir avec beaucoup de nécessaire et quand même un peu de superflu. Plus concrètement ça représente 15kg par personne (dont pas mal de livres).

Comment faites vous pour l’école des filles?
Nos filles sont en CP, 6ème et 5ème, nous allons suivre les cours Legendre en maths et français, et pour les autres matières les manuels en version digitale ou scannée. Nous avons prévu d’y passer 2h par jour, en gardant des week end et phases de break complet. Nous avons partagé le projet avec l’école qui a été très constructive et enthousiaste. Les filles ont beaucoup travaillé au 1er trimestre et seront toutes les 3 reprises en classe supérieure à notre retour. On l’a su après avoir pris les
billets, on avait beau être confiants, ça a été un soulagement, surtout pour elles!

Comment les avez vous préparées à cette aventure?
Nous leur en avons parlé tout de suite après l’avoir décidé mais nous les avons volontairement peu préparées car nous voulons qu’elle porte un regard neuf sur ce qu’elles vont découvrir, et qu’elle n’aient aucune attente particulière et se laissent porter par leur découvertes sans les avoir imaginer à l’avance et prendre le risque d’être déçu parce que c’est different de ce à quoi elles s’attendaient. Nous allons visiter beaucoup de pays et elles auront à peine le temps de « digérer » qu’on passera au suivant, donc on s’est efforcés de ne pas les projeter dans voyage, de ne pas trop leur en dire ni leur en montrer, en leur demandant de nous faire confiance. Cela étant dit, Clémence avait très envie de participer à l’organisation, alors nous l’avons laissée décider du parcours des 3 semaines en camping car en Nouvelle Zélande, cette fois les rôles sont inversé, c’est nous qui lui avons fait confiance.

Vous aimerez aussi...

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *

  • sjlbrt

    Cet interview me rappelle de si beaux souvenirs…
    Quel merveilleux cadeau vous faites à vos enfants !
    Voyager avec eux, c’est un vrai challenge mais c’est une aventure merveilleuse.

    Belle route à vous !