Le tour du monde en famille : les premiers instants des Happy 5

Ils ont décidé de partir 8 mois autour de la terre avec leur tribu. En décembre, ils nous ont parlé des préparatifs de ce voyage dingue et de tout ce qu’ils avaient prévu de faire.

Après ce 1er mois de voyages, les Happy 5 ont répondu à nos questions : 

83a26aea-ca4a-4067-9bba-dac22d4824e1

1- Quel a été votre parcours en décembre ? 
On est arrivés en Thaïlande à Chang Raï d’où on a traversé la frontière vers le Laos au niveau de Houexai. Puis, on a descendu le Mekong en slow boat jusqu’a Pak Beng, repris la route jusqu’à Muang La puis Luang Prabang. Un avion de Luang Prabang à Angkor (Siem Reap) et une escale à Bangkok avant un vol pour Sydney.

Depuis notre arrivée en Australie, nous sommes en camping car et nous avons roulé jusqu’à Brisbane en passant par Soldiers point, Bonny Hills, Coffs Harbour et Byron Bay.

2- La plus belle découverte du mois?
Le Laos, le Mekong, son ambiance hors du temps, sa culture étrangère au conflit, et ses éléphants. C’était vraiment magique de les voir en liberté dans leur élement, de se promener avec eux dans la jungle, et de les voir courir comme des enfants pour aller se baigner. C’est une expérience assez saisissante, un vrai contraste après la paisible croisière sur le Mékong.

3- Le spot le plus kids friendly du mois? (Un hotel – un restaurant)
A Luang Prabang, nous avons visité la ferme Laos Buffalo Diary dont l’objectif est d’aider les paysans à prendre soin de leur animaux. Les filles se sont occupées des animaux de la ferme locale (lapins, cochons, buffles…), ont gouté le lait de bufflonne et ses fromages, et elles ont compris toute l’importance du buffle dans la vie des Laotien. Une super expérience pour nos petites citadines!

4- Point school : Comment s’est passé le premier mois d’home schooling? Des tips a partager?
C’est difficile de trouver le bon moment pour s’y mettre, de trouver un endroit au calme, et de les isoler. Il y a le décalage horaire, les transports, et les cassures de rythme qui les fatiguent pas mal, c’est difficile aussi parce qu’il y a toujours quelque chose à faire sur place qu’on aura pas l’occasion de faire le lendemain.

Alors, on s’adapte, et on fait plutôt des grosses demi journées ou journées au milieu et à la fin de chaque séjour dans une ville. Une fois qu’on y est, ça se passe bien, heureusement.

5- La mauvaise aventure?
Clairement Roger le poux (oui il a un nom), il y a déjà pas mal de logistique de sacs, lessives, transports à gérer alors je dois dire que le poux c’était en trop. Le seul avantage du voyage c’est qu’en changeant de lit presque tous les jours, on a les draps en moins à gérer…enfin s’il faut vraiment un avantage parce que c’est quand même la grosse loose!

6 – Point valise : Avez-vous l’impression d’avoir oublié quelquechose? 
Pour l’instant, rien ne nous a manqué, en revanche on en a pris trop. Les moustiquaires qui prennent pas mal de place n’ont pas servi, il y en a vraiment partout là où on en a besoin. Un peu parano de la dengue on avait pris aussi pas mal d’anti-moustiques, et il y en a aussi vraiment partout.

En revanche, on était bien contents d’avoir les vêtement chauds initialement destinés à la Patagonie, parce qu’on ne s’attendait pas du tout aux 3 degrés au réveil au Laos.

7- Est-ce que tout le monde s’est adapté de la même manière ? 
Je dirais chacun à sa façon, les filles se laissaient particulièrement porter au départ, avec disons une grande phase d’observation accrochées à nous mais elles redeviennent plus autonomes chaque jour qui passe.

J’ai mis quelques jours à vraiment me détendre (l’arrêt de la cigarette le jour du départ n’a pas beaucoup aidé je crois…). Louis s’est rapidement senti à l’aise et surtout ravi de retrouver l’Asie du sud est qu’il connaissait déjà bien. Les filles restent compliquées à coucher, à 3 dans une chambre (voire à 5 dans le camping car), ça reste pas évident, mais c’est un moindre mal.

8 – Où avez-vous passez Noël ? Et le menu?
A Byron Bay, en Australie, c’était totalement improbable, nous étions dans un bar avec un concert live de pop rock, un grand plat de cannellonis, un magma chocolate cake et 5 cuillères au menu, le tout sous une pluie diluvienne. On a pas vraiment eu l’impression de fêter Noël mais c’était une très bonne soirée dont on se souviendra.

9- Le truc le plus fou du mois?
On a tous été marqués par les incendies en Australie où on est en ce moment. Quand nous sommes sortis de l’avion à Sydney l’odeur des fumées était vraiment très forte et le ciel plus que sombre. On a traversé des kilomètres de forêts entièrement carbonisées en roulant jusqu’à Brisbane. C’est un bien triste spectacle, une ambiance plutôt pesante et ça n’est pas terminé car il y a encore beaucoup de départs de feux. On reste très vigilants sur les emplacements dans lesquels on passe la nuit en camping car (on a par exemple du renoncer à plusieurs parcs nationaux dont les Blue Montains).

10 – Point food : vous avez mange quoi ce mois-ci? 
Ultra fan des Pad thai et des pho au Laos. On a aussi découvert la « Tham mak houng » (un salade de papaye verte) qui ne ressemble à rien de ce qu’on connaissait et le dessert préféré des filles: le riz gluant coco et mangue.

En Australie, on essaye de ne pas prendre des burgers 3 fois par jour, on se rabat donc sur les donuts!

Et tu veux dire autre chose ?
On est super heureux de voir les filles se rapprocher un peu plus chaque jour, elles ont parfois des coups de blues car leurs amis leur manquent et elles ne réalisent pas encore vraiment ce qui leur arrive, mais elles sont très solidaires et complémentaires et c’est un bonheur de les voir interagir.

Vous aimerez aussi...

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *