Tour du monde en famille : 2 mois après

Ils ont décidé de partir 8 mois autour de la terre avec leur tribu. En décembre, ils nous avaient raconté leurs préparatifs et comment ils avaient organisé ce tour du monde. En janvier, ils nous racontaient les premiers instants de leur périple en famille.

Après deux mois de voyages, les Happy 5 ont répondu à nos questions : 

 

1- Quel a été votre parcours en janvier ?
Notre parcours de janvier n’a pas été celui que nous avions prévu, car nous devions aller en camping car de Sydney à la Tasmanie en passant par Melbourne, ce qui s’est avéré impossible à cause des feux, alors nous sommes partis vers le Nord, plus tropical, une très belle découverte!

Après quelques jours à l’hotel à Brisbane (que nous avons rejoint rapidement depuis Sydney pour éviter les fumées) nous avons repris le camping car et découvert la Gold coast, Hastings point, le ByronShire et Lennox Head. Nous avons ensuite pris un vol pour Cairns, et passé une semaine dans un Airbnb à Palm Cove, 4 jours à Port Douglas dans une réserve naturelle entre la grande barrière de corail et la rainforest, pour finir le mois par une semaine mythique à Sydney.

2- La plus belle découverte du mois?
Le Hartley’s Crocodile Adventure est un incontournable, c’est une ferme de crocodile qui offre une approche très pédagogique.
 
On avait jamais rien vu d’aussi sauvage et dense que la rainforest qu’on a survolée en téléphérique et traversée en train. On n’y a pas vu tous les animaux préhistoriques qui y habitent mais on les imagine bien aux sons qui créent une ambiance très particulière, aurait bien vu un dinosaure sortir la tête de la conopée! On venait surtout découvrir la grande barrière de corail mais avons eu un vrai coup de coeur pour la la rain forest qui offre également un paysage grandiose et unique ainsi qu’énormément d’opportunités de randonnées, aventures et découvertes.

3- Le spot le plus kids friendly du mois?     

        ⁃       Le restaurant Shuk à Bondi beach: un kids menu idéal et un petit jardin fermé bourré de jeux pour enfants. Très efficace en voyage car on essaye de les emmener aux aires de jeux qu’on trouve mais elles ne croisent pas beaucoup de vrais jouets depuis 2 mois.
        ⁃       « The farm » à Byron Bay, un concept très complet de ferme éducative – restaurant – playground – ateliers enfant où nous avons passé deux après-midi, une pour la visite de la ferme et une seconde après avoir inscrit les filles à un atelier de récolte et création de savons et bougies maison. C’était une super occasion de rencontrer d’autres enfants, elles s’y sont d’ailleurs fait des amis qu’on a retrouvés plus tard à Bondi.

4- Point school : Comment s’est passé le deuxieme Mois d’home schooling? Des tips a partager?
On a arrêté d’attendre d’avoir toutes les conditions parfaitement réunies pour s’y mettre et on fait maintenant des sessions plus courtes et plus fréquentes. De plus en plus on profite aussi des temps d’attente pour jouer au dominos des fractions, calculer des facteurs de densité des populations ou faire de conversions de monnaies. C’est plus difficile pour Philou qui est en CP et rêverait de comprendre tout ce qu’elle lit dans la rue maintenant qu’elle sait lire, mais tout est en anglais (elle se sent aussi exclue du domino des fractions de ses soeurs…on vient de faire imprimer à la réception de l’hotel un domino des additions, ça devrait aider).

5- La déception du mois ou la mauvaise aventure?
Clairement les feux, déjà bien sur pour leurs conséquences dramatiques sur la faune et la flore du pays (qui sont majoritairement endémiques, on ne pourra reboiser ou repeupler avec des plantes ou animaux venant d’ailleurs) mais aussi pour ce qu’ils disent des australiens par ailleurs extrêmement accueillants. L’immense majorité du pays semble solidement climato-sceptique, persuadée que les medias exagèrent et est énervée que cela puisse faire fuir les touristes. L’Australie regorge de merveilles naturelles mais on a eu l’impression que les australiens avaient finalement une conscience environnementale assez faible.

6 – Avez-vous trouvé du temps pour vous entre adultes?
Ça peut paraître étonnant, mais on a très peu de temps pour nous. On a évidemment beaucoup de temps mais les journées se remplissent vite et les filles sont moins autonomes qu’à la maison. Tels des koalas à leur arbre, elles sont accrochées à nous toute la journée, souvent même un bon bout de la soirée à cause des décalages horaires où des températures difficilement supportables qui les empêchent de dormir. On s’en doutait et ça nous va bien pour l’instant. On a fait le choix de faire une totale impasse sur les écrans, mais on pourra toujours les laisser seules devant un film et aller tous les 2 au restaurant d’en bas si on sature vraiment.

7- Avez vous un budget jour ou comment vous avez budgétisé votre voyage ?
Le coût de la vie est évidemment très différent d’un pays à l’autre, on a donc calculé un budget global en fonction des mode de transport et logement (rbnb, camping-car ou hotel) qu’on pondère ensuite par pays. Après, il y a les extras/visites/activités anticipés et ceux qui se présentent pour lesquelles c’est bien de prévoir une marge de manoeuvre. C’est clairement la location d’appartement l’option la plus économique car en réservant au dernier moment il y a toujours de grosses réductions et ça permet également de retrouver un rythme plus facile pour les enfants.

8 – Ou avez vous passé le réveillon? Et le menu?
On aurait dû être quelque part entre Sydney et Melbourne, finalement on était tous les 5 au bord de la Brisbane River pour regarder le feu d’artifice se refléter dans le fleuve, au menu sandwich et glace. On a une magnifique glacière qui nous suit partout, indispensable en Australie, il faut son avoir son « esky » pour préparer son « barbie ».

9- Le truc le plus fou du mois?
Les requins! on a nagé avec un requin à pointe noire en plongeant sur la barrière de corail à Port Douglas et on a vu un dauphin se faire attaquer par un requin du haut du phare de Byron Bay où les plages ont été plusieurs fois évacuées pendant notre séjour. C’est très impressionnant, Louis est plutôt serein, les filles amusées et moi dans une panique plus ou moins maîtrisée. J’ai pris sur moi pendant un mois pour donner l’exemple, mais une video d’une attaque de requin à Bondi Beach – il y a tout juste un mois et précisément là où les filles voulaient aller surfer – est venue à bout de mon seuil de tolérance, et elles ont finalement passé leur dernière journée non pas dans les vagues mais dans la iceberg pool.
@marie: j’ai finalement éteint le réveil!

10 – Point food : vous avez mangé quoi ce mois ci? Vos plats préférés ?
Beaucoup de fish & ships et burgers, et surtout beaucoup de glaces car par 40 degrés on envisage rien d’autre. Du coup on a vraiment apprécié les restaurants healthy de Bondi:

  • le « Bills » une vraie institution
  • le « Marcelleria » boucherie-restaurant face à la plage
  • le « Bangkok bites » pour la Thai street food,
  • le « Shuk » et son green shakshuka à tomber.


Nos plats préférés: les burgers de « Betty’s Burger » qu’on retrouve partout et les poissons de Port Douglas.

On a passé 40jours en Australie et on aurait pu y rester pour toujours, les australiens sont vraiment plus détendus que la moyenne et on comprend maintenant pourquoi!

Vous aimerez aussi...

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *