FRANCE : Nos 10 hôtels préférés posés sur une île

Île de Houat

Dans un espace naturel entre lande et mer, à 45 minutes au large de Quiberon, c’est sur l’île de Houat que se dressent les 5 tentes de La Boite à Poissons.

On réserve une tente pour 2 ou 4 personnes face à l’océan avec couchage japonais et petit-déjeuner livré par triporteur.
On se promène sur cette île bretonne sans voiture et on découvre le long des falaises granitiques, les petites criques qui s’enchaînent et sur lesquelles on rêve de s’échouer.
On adore la tente de convivialité pour se réunir par mauvais temps et ne pas rester enfermé dans sa propre tente inuit. Et on s’accommode des toilettes sèches si c’est pour vivre une expérience comme celle-ci ! 


La Boite à Poissons – Plage du Salus – 56170 Île de Houat
À partir de 64€ / nuit

Île de Batz

Face à l’embarcadère, et tout droit venu de Roscoff, on prend nos quartiers aux Herbes Folles sur l’Île de Batz. Les chambres avec vue et le restaurant sur le port nous tendent les bras. Et quand la fraîcheur des soirs d’été bretons (soyons honnêtes !) se fait sentir, on s’installe dans le jardin d’hiver aux immenses baies vitrées et à la vue imprenable sur la mer.
On profite de la quiétude de cette petite île du Finistère Nord de 470 habitants et sans voiture, pour déconnecter quelques instants. Mais on prend quand même le temps de s’initier avec les kids au catamaran ou de partir visiter l’île à cheval. 

Les Herbes Folles – le débarcadère – 29253 Ile de Batz

À partir de 74€ / nuit

Île aux Moines

Après 5 minutes de traversée à peine, au départ de Port Blanc, on accède à l‘île aux Moines et aux divines chambres de l’hôtel San Francisco. Cette ancienne et authentique petite maison de pêcheur reprise par deux soeurs est une parenthèse insulaire d’une douceur infinie !
Le challenge – réalisable – c’est de s’attaquer au tour de l’ile, long de 17 km, en 4h de marche tranquille pour découvrir les sublimes points de vue sur le Golfe du Morbihan. 

Mais on peut également descendre en vélo à la Pointe du Nioul par le circuit de Penhap semé de mégalithes, et terminer la journée dans le quartier ostréicole à déguster huitres et vin blanc. 

Bon plan : La chambre Logoden et ses 2 lits d’appoint cachés derrière le rideau est à saisir de toute urgence ! 

Le San Francisco – Le Port – 56780 Île aux Moines

À partir de 105€ / nuit

Île de Sein

Ce petit paradis caché et cerné par la mer dans le Finistère, est le dernier hotel sur la côte ouest avant l’amérique… Ca en jette ! Et à 1h de navigation du port le plus proche, poser le pied sur l’île de Sein se mérite !
Situé à l’endroit même où l’île est la plus étroite, l’hôtel Ar Men et ses 10 chambres bénéficient de tous les côtés de la vue mer.
Le ragoût de homard de l’île étant paraît-il mythique, on n’hésite pas longtemps avant de descendre goûter celui du restaurant de l’hotel. Et pour compenser ces excès on part visiter le phare ou faire une balade en kayak sur la mer d’Iroise. 


Hotel Ar Men – Rue Fernand Crouton – 2990 Ile de Sein

À partir de 65€ / nuit

Ile de Bendor

Arrivés sur la délicieuse île de Bendor dans le Var, on prend possession de sa villa indépendante de 1 ou 2 chambres sur le port. Mais on bénéficie néanmoins de l’accès aux restaurants et piscine de l’hôtel mitoyen, dont on profite avec joie.
Les deux belles plages de sable de l’île nous permettent de lézarder face à la baie de Bandol pendant que les plus aventureux exploitent l’autre côté de l’île et sa roche blanche sauvage pour du snorkeling. 

On dispute un match de tennis endiablé sur les terrains à disposition sur les hauteurs de l’île ou on part réellement à la découverte des fonds marins et des plus beaux sites de la région en plongée sous marine. 


Villas de Bendor – Ile de Bendor – 83150 Bandol
À partir de 350€ / nuit

Chausey

À moins d’une heure de bateau depuis Granville, on accoste sur la Grande Île de Chausey et on pose ses valises dans le seul hôtel de l’île. 

On réserve rapidement une des chambres avec vue mer pour admirer quelques uns des 365 îlots de l’archipel. Pour le déjeuner, une orgie de fruits de mer et de poissons normands est prévue à la Table de l’Île, le restaurant de l’hotel.
L’après-midi, départ pour une partie de pêche à pied sur les kilomètres de bancs de sable de l’archipel ou croisière à bord de La Granvillaise, le voilier de pêche historique de la baie du Mont Saint-Michel, avec peut-être la chance d’apercevoir les dauphins et phoques qui ont élu domicile dans la Manche.

Hotel du Fort et des Iles – Les iles Chausey – 50400 Granville

À partir de 79€ / nuit




Île de ré

Dans cet ancien chai restauré à 100 m du port d’Ars-en-Ré – classé “Plus Beaux villages de France”- on se sent comme à la maison. Difficile d’être plus attentionnés que Christine et Arnaud quand ils nous accueillent dans l’une de leurs 3 chambres si cosy.
On loue un vélo, seul moyen de transport digne de ce nom ici, et on part à la découverte des villages de l’île de Ré, tous plus jolis les uns que les autres, et de leurs maisons blanches aux volets verts. 
On se balade le long du canal et dans les marais salants avant de rentrer profiter de la fraîcheur du patio de nos hôtes autour d’un verre de cognac rétais.

Les Clés d’Ars – 30 rue du Havre – 17590 Ars-en-Ré
À partir de 139€ / nuit

Île de Porquerolles

Surtout connu pour son restaurant de poissons fraîchement pêchés par les locaux, le Porquerollais dispose aussi, pour notre plus grand plaisir, de 6 chambres de charme doubles ou triples. 

À peine arrivés sur l’île de Porquerolles, on se rend sur la place même du village, pour entamer une partie de pétanque devant notre hotel. 

On se laisse complètement séduire par ce petit écrin resté dans son jus et l’ambiance si chaleureuse des habitants varois. Puis on part poser sa serviette devant la mer turquoise sur la plage du Langoustier ou de la Courtade. 

Le + : on rêve de visiter la villa Carmignac, ses expositions d’art contemporain et les sculptures disséminés dans ses jardins.

Au Porquerollais – 7 place d’armes – 83400 Ile de Porquerolles

À partir de 230€ / nuit

Île d’Oléron

Au coeur du village de Saint-Trojan-les-Bains, à l’extrémité sud de l’île d’Oléron, on tombe sur cette petite maison rénovée, dotée de 3 chambres – et d’un gîte attenant – dans lesquelles on rêve de s’installer. 

Petit-déjeuner de compétition, piscine chauffée et accueil des plus chaleureux… La Perche aux Poissons est l’endroit rêvé pour découvrir cette île de Charente-Maritime. 

Les aficionados filent sur la plage de Boyardville pour contempler l’incontournable Fort Boyard au large, pendant que les autres sillonnent à vélo les 2 900 hectares de la forêt domaniale d’Oléron ou surfent les grosses vagues de la plage des Huttes.

La Perche aux Poissons – 7 rue de la forêt – 17370 Saint-Trojan-les-Bois

A partir de 75€ / nuit

Corse

Sur la route qui monte vers cette vieille demeure de maître du Cap Corse, on prend conscience de l’endroit incroyable dans lequel on s’apprête à passer quelques jours. 

Comme sortie d’un film italien des années 20, cette “maison d’américain”, comme ils disent dans la région, est un petit bijou de 1 300m2 en plein milieu des collines corses. 

De la terrasse, on profite de la vue imprenable sur la mer, les îles Finocchiarola et les îles italiennes de Capraia et d’Elbe. 

Dans les alentours, on découvre le Castello San Colombano, les emblématiques tours génoises et les nombreux restaurants de Rogliano pour finalement rentrer dormir dans l’une des 5 chambres et suites de cette impressionnante bâtisse. 


Palazzu Nicrosi – Lieu-dit Vignale – 20247 Rogliano
À partir de 150€ / nuit

Vous aimerez aussi...

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *