Camellas-Lloret : une maison de campagne vintage près de Carcassonne

Dans une impasse du village de Montréal dans l’Aude, à 20 minutes de Carcassonne, deux âmes vagabondes décident d’ouvrir Camellas-Lloret, une maison d’hôtes rustique au style intemporel. On y vient pour fuir la folie citadine et on espère n’avoir jamais à repartir.

C’est une bâtisse typique du XVIIIe siècle ouverte par deux propriétaires atypiques. Quand Annie et Colin Moore, l’une décoratrice d’intérieur américaine et l’autre coach bien-être sud-africain – tous deux amoureux de l’art de vivre à la Française, férus de voyages et de brocantes – ouvrent leur maison d’hôtes  “dans son jus vintage”, que vous faut-il de plus pour vouloir y faire un tour ?

On se croirait dans une brocante aménagée. Chaque petit objet y a sa place, amuse et attire l’oeil, et leurs histoires font rêver. Des dames-jeannes par centaines sont déclinées en vase, bibelots, pieds de lampe … Des petits croquis et herbiers dénichés par-ci, par là sont encadrés au mur, on a trempé des hortensias dans des cruches en grès, ça sent bon le velours et l’odeur de figue d’une bougie qui brûle au-dessus de la cheminée en marbre.

La maison dispose de 5 chambres spacieuses dont un appartement familial (avec deux lits simples en plus d’un grand lit double. Il y a toujours la possibilité d’ajouter un lit d’enfant dans les autres chambres) avec cuisine privée et vue sur un jardin bucolique.

Du papier peint suranné, à la literie en vieux lin terracotta en passant par les plantes d’intérieur rempotées dans des vases d’Anduze, rien n’est choisi au hasard, vous vous en douterez.
Chaque chambre a sa salle de bain privée, sa baignoire à pied et ses savons et soins pour les cheveux Aesop. Le matin, Annie vous accueille pour un petit-déjeuner local et bio dans la serre, à base de croissants, confitures et granolas maison, fromages frais et smoothies.

Le petit luxe spécial grandes familles : si vous venez à plus de six, les chaleureux propriétaires se mettent au fourneau et feront table d’hôtes.

Le brouhaha de la ville est loin …très loin… tout comme les enfants qui courent dans le joli jardin, les joues rougies par le bon air pur de la campagne. Les plus motivés pourront aussi explorer les environs : enfourcher un des vélos à dispo jusqu’au Canal du Midi, flâner dans les petits marchés locaux ou visiter les remparts de Carcassonne, ville médiévale mondialement connue et classée au Patrimoine de l’UNESCO.

Le soir on se repose dans le petit lit en fer forgé ou les canapés sur les palettes de bois, une tisane à la main sous la canisse de la pergola éclairée par une guirlande guinguette. Et si à la fin de votre séjour, la mouche addict à la brocante vous a piqué vous aussi, Annie et Colin ont installé une petite boutique pour que vous puissiez repartir avec un peu de l’âme de la maison.

Comment y aller ? Castelnaudary se trouve à 25 minutes de route et l’aéroport de Blagnac est à 78 km. La maison d’hôtes propose une navette aéroport. Vous pourrez utiliser un parking public gratuit à proximité.

Camellas-Lloret / 4, rue de l’angle, Montréal, France / dès 150 € la nuit en chambre double (40 € supplémentaires pour tout ajout de lit d’enfant) et et 200 € pour l’appartement / Réservations par téléphone au 06 84 60 73 34 ou mail cathy@camellaslloret.com

Texte – Marie-Gabrielle Graffin

Vous aimerez aussi...

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *