Sophrologie : 10 conseils pour apaiser la peur en avion

Voici 10 conseils pour vous préparer dans les meilleures conditions pour le jour J.

Et tout d’abord 5 bonnes habitudes à adopter grâce à la sophrologie pour diminuer votre anxiété.

1 – Je pratique la respiration abdominale. Au cœur de la pratique de la sophrologie, la respiration est votre meilleure alliée contre le stress et l’anxiété ! On réapprend à respirer jusque dans son abdomen. Et quelques minutes, le rythme cardiaque se calme, l’oxygénation de votre organisme s’améliore, la détente s’installe et vous développez progressivement une plus grande lucidité. Une main sur le ventre, et l’autre sur le thorax : à l’inspiration le ventre se gonfle puis les côtes se soulèvent, à l’expiration, les côtes s’abaissent, puis le ventre se vide.

2 – Je pratique la cohérence cardiaque. La cohérence cardiaque est cette respiration (inspiration pendant 5 sec, expiration pendant 5 sec, pendant 5 min, 3 fois par jour) qui aide au fil de la pratique à installer le calme durablement. 5 min de pratique et vous profitez de ses bienfaits pendant les 2/3 heures qui suivent, alors 3 fois par jour et vous vous assurez de passer une journée complète plus détendu(e). De façon concrète, le niveau de cortisol baisse et l’amplitude de la respiration augmente (bienfaits physiologiques), vous développez une plus grande résilience au stress et une meilleure écoute des émotions (bienfaits psychiques), et si vos inquiétudes ne disparaissent pas, vous les envisagez avec plus de recul (bienfaits cognitifs).

L’appli Respirelax, gratuite, est parfaite pour vous aider à pratiquer.

3 – Je relâche les tensions. Un des bienfaits de la sophrologie est cette capacité à se libérer des tensions accumulées lorsque l’on est stressé(e) et à détendre chaque partie du corps grâce à une série de mouvements doux, d’une grande simplicité. On les associe à la respiration pour amplifier les sensations de relâchement. 

Si vous avez votre routine de yoga ou votre enchainement d’étirements, top ! ils seront aussi particulièrement adaptés pour soulager le corps et libérer les énergies.

4 – J’utilise mes 5 sens pour me détendre. Je vous invite à choisir, les yeux fermés, un lieu ou un objet qui vous réconforte lorsque vous y pensez. Et vous prenez le temps d’en accueillir et d’en fixer les évocations sensorielles (couleurs, parfums, saveurs, toucher, sons) : vous vous créez un espace rassurant sur lequel vous pourrez vous concentrer avant et pendant le voyage.

5 – Je vis mentalement mon voyage idéal. Je vous recommande également de vous préparer mentalement à vivre votre voyage dans les meilleures conditions, car plus on répète une action, moins c’est un sujet de préoccupation. Accompagné(e) d’un sophrologue dans un premier temps, puis en écoutant régulièrement l’enregistrement qu’il vous aura donné, vous allez lever pas mal de freins et gagner en confiance.

 

Puis 5 conseils pour que votre voyage ne soit plus une source de stress.

6 – Je fais une check-list et je la suis. Le last-minute est votre ennemi ! Pour éviter d’ajouter du stress au stress, je vous recommande de lister toutes les choses à faire, et de vous en débarrasser les unes après les autres : vérifier la validité des passeports, faire la demande de visas dès que possible, vérifier les vaccins, choisir la bonne place dans l’avion, etc. Comme disait ma grand-mère, ce qui est fait n’est plus à faire.

7 – Je me prépare un kit Bien-être. Préparez-vous une playlist avec musiques et films grâce auxquels vous ne verrez pas le temps passer. Un bon livre, une étole douce, des chaussettes confortables, un petit objet rassurant, des fleurs de Bach (Rescue), etc.

Si vous espérez dormir, n’hésitez pas à prendre du chocolat noir, des oléagineux et de la banane ou de la noix de coco ; ils contribuent à la production de mélatonine (hormone qui régule les rythmes biologiques) et aident à l’endormissement.

8 – Je prends soin de moi les jours qui précèdent le voyage. Je vous recommande de vous coucher tôt, de limiter la consommation d’excitants comme le café, le thé et l’alcool, et de privilégier les tisanes ou l’eau plate, et enfin d’éviter de manger gras pour permettre une meilleure digestion et une sensation de légèreté.

9 – le Jour J, je suis au top ! Mettez toutes les chances de votre côté pour que cette journée se passe le mieux possible : optez pour une tenue de voyage confortable, idéale pour faire les techniques de respiration et de détente ; partez avec de l’avance (mais pas trop non plus) ; en arrivant à bord, prévenez le personnel à bord que vous avez peur, ils sauront être prévenants ; et pendant le voyage, il est important de bien s’hydrater, d’éviter le café, les sodas, et l’alcool.

10 – Je profite de cette période exceptionnelle pour soigner ma peur. Tout en rêvant à votre prochaine destination, c’est peut-être le bon moment pour prendre le temps de soigner votre peur, et selon son intensité, de vous faire accompagner par un psychologue, un hypnothérapeute ou un sophrologue. 

Mairé Ginhoux, www.ginhoux-sophrologue.com, maire.sophrologue

11 rue Pierre Guerin, 75016 Paris.

Vous aimerez aussi...

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *