Peur en avion : retrouvez les conseils des pilotes

Quand les experts du ciel nous donnent des astuces pour calmer ce stress qui en anime plus d’un(e).⚡✈️⭐
 
LES CONSEILS D’ALEXANDRE, PILOTE DE LIGNE
Qui es tu? Alexandre, pilote de ligne sur Boeing 777, un avion long courrier, dans une compagnie française. En temps normal, j’effectue 4 vols par mois sur un réseau très varié (Amérique Nord et Sud, Caraïbes, Afrique, Moyen-Orient, Océan Indien et Asie). Ce sont soit des vols avec passagers, soit des vols cargo 100% fret. Le décalage horaire entre les destinations impose souvent au moins un vol de nuit entre l’aller et le retour, il faut apprendre à gérer sa fatigue et à dormir « sur commande » par cycle d’1h30 dans les couchettes de l’avion lorsque l’équipage est constitué de 3 pilotes pour des temps de vol longs.
 
Pourquoi tant de gens ont si peur en avion? Les gens ont souvent peur en avion parce qu’ils sont dans un environnement qu’ils ne maîtrisent pas et qui n’est pas naturel pour l’Homme. Il faut s’en remettre au professionnalisme de l’équipage et appréhender des bruits ou des sensations inconnus (poussée ou réduction des moteurs, turbulences etc.). Il existe des stages ayant fait leurs preuves, qui permettent de comprendre chaque phase du vol et le ressenti associé dans la cabine.
 
Est ce que les turbulences sont dangereuses? Les turbulences en avion (ou familièrement appelés les trous d’air) peuvent être comparées aux vagues pour les bateaux. Ce sont des lieux de rencontre de deux masses d’air différentes (chaude ou froide, ascendante ou descendante) qui en entrant en contact provoquent ces remous souvent désagréables pour les passagers. Elles peuvent aussi être rencontrées sous le vent d’un cumulonimbus. Heureusement, que ce soient des turbulences en ciel clair ou liées aux orages, les pilotes disposent de cartes météo très précises permettant de les anticiper (et donc de réduire la vitesse de l’avion pour les adoucir ou de changer de niveau de vol) et de radars permettant d’éviter les masses nuageuses même de nuit. Et à aucun moment l’avion ne « tombe » dans un trou 😉
 
Où faut il se mettre dans l’avion pour être le moins secoué possible? Ces turbulences sont ressenties moins fortement vers l’avant des avions car le bras de levier est plus court que pour les sièges situés à l’arrière de l’avion. C’est aussi pour cela que les classes business sont généralement situées dans le premier tiers du fuselage.
 
Est ce qu’il existe des routes plus turbulentes que d’autres? Il n’y a pas vraiment de routes plus turbulentes que d’autres mais, comme les reliefs peuvent également créer des turbulences, en survolant les Alpes ou l’Himalaya on aura plus de chances d’être un peu secoué. Il existe aussi de puissants courants de vent appelés jet-streams que l’on rencontre un peu partout sur la planète et notamment au-dessus de l’Atlantique qui occasionnent des secousses lorsqu’on les traverse.
 
Pourquoi les pilotes ne nous parlent pas plus? Les pilotes ne peuvent malheureusement pas toujours rassurer immédiatement les passagers lors d’un événement désagréable comme les turbulences ou les remises de gaz car ce sont des moments extrêmement dynamiques dans le poste de pilotage pendant lesquels il faut souvent, en plus d’actions manuelles, communiquer avec le contrôle au sol et le chef de cabine pour s’assurer que tout va bien côté passagers. Si le temps le permet, le commandant de bord effectuera un message en cabine, mieux vaut des pilotes qui traitent le problème plutôt que des tchatcheurs 😉P

LES CONSEILS DES PILOTES DE MHPLANES

Qui êtes-vous? Martin – pilote de voltige, et Julien – pilote de ligne et le week end – pilotes pour MH Planes, entreprise de vol découverte sur avion de collection.

Pourquoi a-t-on peur en avion? C’est un milieu inconnu voir hostile pour la plupart des gens, on subit le vol, les sensations de l’air se sont pas connues – nous ne sommes pas des oiseaux.

Ou faut il se mettre dans l’avion pour que ca ne secoue pas trop? Il faut se retrouver proche du centre de gravité, donc une place à proximité des ailes. Si on prend un Airbus A320, rangée 20.

Pourquoi il y a des trous d’air? L’air n’est pas stable. Il y a des courants d’air qui montent et qui descendent et lorsque l’avion traverse ses trous d’air il est envoyé vers le haut ou vers le bas, ce qui génère des trous d’air et donc des turbulences. On a l’impression de rouler sur une route mal pavée.

Pourquoi le pilote ne nous parle pas pour nous rassurer? Si les turbulences sont vraiment sévères, il parlera 🙂 ensuite, son degrés de sensibilité aux turbulences est Bcp plus élevé que pour un passage classique (car c’est un milieu qu’il connaît). Enfin, il est très occupé.

Il y a t’il des routes aériennes qui bougent plus que d’autres? Oui bien sur ! Dans les zones tropicales, il y a beaucoup d’activités orageuses et celles ci génèrent de la turbulence. En général, dans nos contrées, un vol sera plus turbulent l’été que l’hiver. Enfin, ça bouge moins plus l’avion est haut – en général.

Il y a t’il des avions qui bougent plus que d’autres? Plus l’avion est gros et grand, moins les turbulences seront ressenties. C’est la même idée, entre un paquebot et un petit voilier.

Que diriez-vous à quelqu’un qui a peur ?L’avion est le moyen est le plus pour voyager. En cas de très grande peur, il existe des stages organisées par les compagnies aériennes pour démystifier cet univers. Vous pouvez aussi nous rendre visite et vous verrez qu’un avion c’est simple et sur ;).

Quelles sont vos meilleures astuces pour calmer ce stress? Lors d’un vol, recréer votre univers, télécharger vos podcasts favoris et lors des phases de décollages et d’atterrissage, regarder dehors, Profitez de l’environnement. Tant que le pilote ne parle pas, tout va bien 🙂

Vous aimerez aussi...

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *