Vos 35 tips pour dompter la peur en avion

Turbulences, bruits, absence de lien avec le sol, crash au vol… déplacements professionnels ou départ en vacances, souvent quand le pilote annonce que l’avion va décoller, votre corps se crispe, vous avez le souffle coupé, des bouffées de chaleur ou d’autres symptômes, bref vous avez peur de l’avion.

Pas de panique, voici 35 astuces pour dompter cette peur ! 

1 – Suivre un stage avec une compagnie aérienne. Rien de mieux que de faire un stage pour comprendre l’avion et faire disparaître son angoisse à l’idée de le prendre. Air France propose notamment le stage « Apprivoiser l’avion » qui se déroule sur une journée : entretien préalable facultatif avec un psychologue pour identifier les sources d’angoisse, discussion avec des professionnels puis simulation d’un vol à bord d’une réplique d’un cockpit. Une solution radicale, mais efficace !

2 – Se renseigner. Comprendre le b.a.-ba de l’aéronautique et les règles auxquelles est soumis cet univers peut être un bon moyen de dompter votre peur en avion. Savoir comment sont contrôlés les transports aériens et pourquoi les vols sont parfois bruyants ou perturbés par des trous d’air pourra vous tranquilliser. Apprendre c’est aussi se rassurer. Je vous propose de regarder l’émission C’est pas sorcier dont celle sur « La Sécurité Aérienne ».

3 – Consulter un sophrologue. Avant le départ, faire des séances de sophrologie peut vous aider. Vous travaillerez sur des techniques corporelles et mentales. Vous pourrez ensuite pratiquer les exercices proposés seul(e), et ainsi mieux appréhender votre départ dans les airs.

4 – Suivre une thérapie cognitive comportementale. Pratiquée par des psychiatres ou des psychologues, cette thérapie brève a été conçue pour traiter des problèmes d’anxiété, de stress ou de phobie. Comme son nom l’indique, c’est un travail sur le comportement, qui nécessite des stratégies thérapeutiques qui, adaptées à chacun, pourront vous aider dans votre peur bleue de ces géants de l’air.

5 – Appliquer les techniques de visualisation. Ces techniques consistant à visualiser des évènements stressants ou qui nous font peur sont un réel travail à faire sur soi-même. Il s’agit de visualiser un évènement qui se déroule et travailler ce que vous feriez pour gérer au mieux cette situation de stress. Ainsi, visualiser un avion en décollage à de multiples reprises vous permettra de mieux contrôler vos émotions lors de votre voyage. 

6 – Choisir l’hypnose. Sous hypnose, il est possible de gérer des peurs et des sentiments de stress liés à divers facteurs. En général, une à deux séances sont nécessaires pour constater les résultats sur notre sentiment de peur en avion.  

7 – Faire du yoga. Ecouter son corps permet de s’apaiser. Alors pourquoi ne pas opter pour des séances de yoga avant de prendre l’avion ? Les mouvements corporels associés à des techniques de respiration vous conduiront à un bien-être physique et mental. Cet état de bien-être pourra être bénéfique pour appréhender votre passage dans les airs. 

8 – Aller voir une voyante avant chaque voyage. C’est une astuce proposée par l’une d’entre vous. Ce qu’elle vous aura indiqué durant votre rendez-vous pourra probablement vous permettre de mieux appréhender votre départ et de vous serez probablement plus serein(e) durant le trajet.

9 – Se présenter à l’équipage. A bord, n’hésitez pas à faire part de vos inquiétudes aux membres de l’équipage. En parler, c’est aussi une manière de se sentir rassuré(e). Et puis, sait-on jamais, si la peur persiste, un petit tour au cockpit, quand c’est possible, est parfois le meilleur des remèdes !

10 – Bien se placer. A votre avis, pourquoi les 1res classes sont placées à l’avant des avions ? Pour une raison très simple, les turbulences se font moins ressentir. Alors n’hésitez pas à demander à être placé(e) à l’avant ou à défaut, au milieu de l’avion, vous vous y sentirez plus à l’aise. 

11 – Voyager avec les kids. Voyager avec les enfants c’est l’idéal ! Votre esprit est ailleurs, vous penserez sûrement plus à eux qu’à vous. Vous vous demanderez certainement comment vous allez pouvoir les occuper durant le vol avec leurs jouets, vous n’aurez donc plus le temps d’avoir peur !

12 – Avoir un soutien. Au décollage, vous pouvez chercher le contact avec l’un de vos proches et lui tenir la main par exemple. La présence d’autrui peut vous rassurer puisque vous vous sentez accompagné(e). Note à tous les proches : je ne garantis pas que cela ne vous broie pas la main !

13 – Ecouter de la musique. Au décollage, vous pouvez aussi commencer à écouter votre playlist relaxante et fermer les yeux. Vous vous laissez ensuite porter par la musique, vous ne pensez à rien et vous vous détendez. Avec ces airs de vacances, vous succomberez sûrement à la playlist Feel Good.

14 – Anticiper le stress par la détente. Dans l’avion, utilisez l’application RespiRelax+ créée en 2012 par les Thermes d’Allevard. Elle propose différents rythmes de respiration qui vous permettront d’atteindre un sentiment de bien-être et de sérénité.

15. Méditer. L’application de méditation Petit Bambou vous permettra de lâcher prise et de vous concentrer sur vous-même. Le programme antistress « Méditations aériennes » composé de 6 séances vous accompagnera une partie du voyage.

16 – Appliquer la cohérence cardiaque. En cas de crise durant le vol, concentrez-vous sur votre respiration, cela vous permettra de vous calmer et de vous ramener à un état de détente. La cohérence cardiaque est une très bonne technique qui réduit l’état de stress dans lequel vous pourriez être. Elle consiste à expirer plus longuement qu’à inspirer. En général, il est conseillé d’inspirer pendant 4 secondes puis d’expirer pendant 6 secondes. Si la crise apparaît lors de turbulences, décollez votre dos du dossier pour moins ressentir les secousses. Par ailleurs, il est aussi préférable de pratiquer la cohérence cardiaque plusieurs fois par jour afin d’avoir des effets plus efficaces.

17 – Opter pour des solutions naturelles. L’homéopathie peut être efficace pour lutter contre le stress lié à la peur de prendre l’avion. En prendre la veille et le jour du départ peut vous aider à mieux gérer votre angoisse. Les fleurs de Bach par exemple, aux vertus apaisantes, pourront aussi calmer vos peurs.

18 – Ou opter pour des huiles essentielles. Connue pour ses propriétés calmantes, vous pouvez vous pencher sur l’huile essentielle de Camomille romaine. Au creux de votre main, mélangez-la avec de l’huile d’abricot, puis appliquez le tout sur la partie interne de vos poignets et le plexus solaire (sternum), enfin respirez vos poignets.

L’huile essentielle de lavande est aussi connue pour ses vertus relaxantes. En cas de stress, je vous conseille de déposer 3 gouttes sur un mouchoir et de respirer cette huile. Inspirez, expirez, au bout de quelques minutes, vous serez de nouveau détendu(e).

19 – Garder une bouteille d’eau près de soi. Si cela est possible, je vous conseille de prendre une bouteille d’eau avec vous dans l’avion. Lors de l’apparition de premiers symptômes désagréables, buvez de petites gorgées.

21 – Jouer. Stimulez votre esprit en faisant un sudoku, des mots mêlés ou des mots fléchés. Divertissez-vous pour vous sentir à l’aise ! 

22 – Se plonger dans un bouquin pour oublier les turbulences. Lire est aussi un excellent moyen de s’évader. Pensez à prendre un livre qui vous détend et qui va vous faire rêver pendant le trajet.

En amont de votre départ, vous pouvez aussi mieux appréhender les voyages en avion en vous penchant sur quelques livres. Je vous conseille Fly Away Fear : Overcoming your fear of Flying d’Elaine Iljon Foreman et Lucas Van Gerwen qui délivrent des informations sur le vol et la sécurité aérienne ainsi que Je n’ai plus peur de l’avion – Tous les outils pour un vol tranquille de Xavier Tylerman et Velina Negovanska. Enfin, si vous décidez de participer au stage d’Air France, vous recevrez l’ouvrage Comment ne plus avoir peur en avion de Marie-Claude Dentan qui en est la responsable.

 

22 – Plutôt film ou série ? Pour faire passer la peur, rien de mieux que de vous divertir regardant votre série du moment sur votre tablette. N’oubliez pas de télécharger vos épisodes avant de prendre l’avion ! Si vous êtes plutôt cinéphile, alors profitez de ce voyage dans les airs pour regarder un film que vous aviez très envie de voir. Le son de votre série ou de votre film masquera les bruits, vous ne penserez même plus que vous êtes dans l’avion !

23 – Ecouter des podcasts. Penser à autre chose en écoutant des créateurs de contenus passionnants, c’est joindre l’utile à l’agréable ! Vous ne vous concentrez plus sur l’avion et vous apprenez de nouvelles choses, le top ! Choisissez les thèmes qui vous conviennent et laissez-vous porter par ce que vous écoutez le temps du voyage.

24 – Trier ses photos sur son téléphone. Les photos s’accumulent sur votre téléphone et vous ne prenez jamais le temps de le faire ? C’est LE moment pour vous en occuper. Les trier vous permettra de vous distraire tout en vous replongeant dans de bons souvenirs.

25 – Savoir lâcher prise. La peur est une émotion difficilement contrôlable. C’est humain d’accepter qu’il y ait des choses que l’on ne contrôle pas. Dites-vous que c’est « ok » de lâcher prise et de se sentir moins à l’aise dans l’avion puis tentez de vous occuper l’esprit.

26 – Regarder autour de soi. Lorsque vous avez peur, regardez les membres à bord. Si les hôtesses, les stewards et les autres voyageurs ne paniquent pas, alors dites-vous ça va aller et détendez-vous ! Et qui sait, ça sera peut-être l’occasion de discuter avec de nouvelles personnes ?

27 – Se projeter ! Pour vaincre la peur en avion, essayez de ne pas pensez à l’endroit où vous êtes. Pensez plutôt à la destination vers laquelle vous vous dirigez et à toutes les choses sympas que vous allez faire en arrivant.

28 – Se créer des petits rituels. La veille du départ, essayez d’avoir une bonne nuit de sommeil en prenant une infusion à la camomille par exemple. Pour le voyage, emportez avec vous un objet rassurant que vous prendrez entre vos mains au cas où vous en ressentirez le besoin.

29 – Se rassurer comme on le peut. Si votre peur persiste, rappelez-vous que l’avion est le moyen de transport le plus sûr, qu’il y a plus de risque de conduire une voiture que de prendre l’avion et que vous aurez plus de chance de gagner au loto que de voir une catastrophe à bord arriver.

30 – Se créer un sentiment de sécurité. Parfois, il faut se dire qu’avoir peur en avion ne le fera pas mieux voler pour autant. Alors ayez confiance en votre pilote et restez zen ! 

31 – Trouver quelqu’un qui a encore plus peur que soi. Cette astuce peut vous paraître bizarre mais savoir qu’une personne a plus peur que soi va peut-être développer en vous un sentiment de réconfort. L’empathie vous amènera alors à vouloir aider la personne qui ressent un mal-être à bord de l’avion et donc à moins vous soucier de ce que vous ressentez.

32 – Dormir. Si vous avez envie de ne pas « subir » le vol, alors dormez. Pour vous couper de tout bruit extérieur, n’hésitez pas à utiliser des protections auditives contre les nuisances sonores comme les boules Quies. 

33 – Prendre l’avion souvent. Plus on reproduit les mêmes choses, plus l’on s’habitue, plus le sentiment de ne pas avoir le contrôle diminue. En voyageant régulièrement par avion, notre corps et notre esprit s’adaptent à ce mode de déplacement et la peur disparaît peu à peu.

34 – Faire partie du professionnel aérien. Pour les plus audacieuses/eux d’entre vous, devenir hôtesse de l’air ou steward peut être une solution pour dompter votre peur en avion. Se tourner vers un métier pour combattre sa peur n’est pas chose facile, mais c’est admirable !

35 – Se résoudre. Si après avoir testé toutes ces astuces la peur ne passe pas, alors ne prenez pas l’avion. En définitif, optez pour un moyen de transport qui vous correspond mieux et qui vous rassure.  Comme l’une d’entre vous me l’a conseillé, faites le trajet à vélo ou en train of course pour les longs voyages !

Vous aimerez aussi...

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *