Les 5 conseils de May pour faire face aux rhumes des kids

L’hiver, c’est aussi la saison des rhumes .

Le rhume est un virus dont il existe plus de 200 formes, ce qui explique qu’un enfant de moins de 2 ans peut avoir 8 à 10 rhumes par an… Ceci explique cela 🙂

Nez qui coule, toux, perte d’appétit, sommeil compliqué …sont les principaux symptômes du rhume. Pas de panique. Le rhume est le plus souvent bénin. Il guérira donc spontanément, le plus souvent en moins d’une semaine et ces épisodes viraux sont nécessaires pour que votre enfant développe petit à petit son système immunitaire (remerciez les rhumes!).

Vous pouvez néanmoins agir pour soulager les symptômes qui gênent votre bébé et adopter quelques bonnes pratiques pour prévenir le rhume. 

L’équipe May , l’application de parentalité que l’on adore, nous a donné 5 conseils pour partir à la guerre contre ce virus !

1 - LAVER LE NEZ, RE-LAVER, ET RE-RE-LAVEZ LE NEZ

C’est LE traitement principal du rhume chez le bébé ! Ce qui peut ressembler à une torture est est fait ce qu’il y a de mieux pour votre enfant.

Comment ?

  • A l’aide de sérum physiologique, ou d’un spray nasal bébé à partir de 9 mois. Le mouche bébé peut-être utilisé ponctuellement s’il est vraiment très encombré.
  • Plusieurs fois par jour (imaginez le nombre de fois où vous vous mouchez quand vous êtes enrhumée!) et en particulier avant les repas et le coucher.
  • Installez votre bébé sur le côté, et pressez la pipette de sérum dans sa narine haute, pour que les sécrétions s’écoulent par la narine basse ; répétez la même manœuvre en tournant votre bébé de l’autre côté.

Votre bébé peut ne pas apprécier ce soin, mais il est TRÈS important de lui laver le nez pour éviter d’éventuelles complications et pour le soulager (un épisode de bronchiolite sévit en ce moment, veillez au grain).

Quelques astuces pour vous faciliter la tâche :

  • Expliquez-lui ce que vous faites, enveloppez-le éventuellement dans un lange quand il est petit, et misez sur les câlins pendant et après le soin.
  • Vous pouvez effectuer ce lavage de nez en positionnant votre bébé assis à partir de 9 mois environ.
  • Votre enfant sera peut-être plus coopératif si vous lui proposez de participer en tenant la pipette de sérum par exemple. 

Vous vacillez ? Dites-vous que vous le faites pour son bien !

2 - FACILITER LE SOMMEIL

Les symptômes du rhume peuvent gêner votre bébé dans son sommeil, ce qui n’est pas pour vous arranger. Pour l’aider à respirer plus facilement durant la nuit :

  • Vous pouvez surélever sa tête de lit (environ 30°), en disposant des gros livres sous les pieds de son lit.
  • Veillez à ce que sa chambre ne soit ni trop sèche ni trop humide (un taux d’hygrométrie idéal se situe entre 40 et 60 %), et aérez la pièce deux fois par jour.

Petite astuce : Avec le chauffage l’air peut être trop sec : n’hésitez pas à mettre un bol d’eau sur le radiateur (attention à prendre un bol qui supporte la chaleur du radiateur) ou à faire sécher le linge dans la chambre pour l’humidifier.

3 - ADAPTER L’ALIMENTATION

Côté alimentation, si votre bébé a moins d’appétit ou vomit ses repas à cause de la toux, vous pouvez les fractionner, en lui proposant à manger plus souvent mais des plus petites quantités. Ne le forcez pas à finir ses biberons, mais n’hésitez pas à augmenter la fréquence des repas ou des tétées durant quelques jours.

Veillez aussi à bien hydrater votre bébé, en lui proposant du lait, de la soupe, ou de l’eau selon son âge.

4 - SURVEILLER SA TEMPÉRATURE

Surtout en cette période de covid (la crèche vous en remerciera). En cas de fièvre :

  • Vous pouvez lui donner du paracétamol s’il ne tolère pas bien sa fièvre, sinon cela n’est pas nécessaire. La fièvre est le signe que votre enfant combat le virus, s’il la supporte bien il n’y a pas nécessairement besoin de la faire baisser.
  • Veillez à ce qu’il ne soit pas trop couvert pour qu’il n’ait pas trop chaud et bien sûr permettez-lui de se reposer plus souvent. 

Attention à ne pas lui donner de médicaments contre le rhume ou la toux sans avis médical. 

 

5 - SURVEILLER LES SIGNES DE COMPLICATIONS

Durant tout l’épisode de rhume, surveillez les signes de complications qui peuvent vous amener à consulter rapidement : fièvre élevée persistante, toux sifflante, signes de gêne respiratoire (respiration plus rapide, poitrine creusée…). Les infections respiratoires entraînent en effet parfois des complications, comme l’otite ou la bronchiolite. Le rhume peut aussi cacher une grippe ou une infection par la COVID 19, si l’enfant est fiévreux.

Enfin, consultez aussi votre médecin si votre bébé a moins de 3 mois, vomit plus de la moitié de ses repas journaliers, ou si son comportement vous semble modifié.

Pour prévenir au maximum la contamination, les gestes barrière auxquels vous êtes maintenant plus que formée sont à appliquer à la maison. On vous souhaite à tous bon courage pour cet hiver, et l’équipe May reste dispo pour toutes vos questions !

Cet article vous a plu ? On ne peut que vous conseiller l’application May , sur laquelle vous retrouverez de supers contenus (articles, fiches et masterclass audio) 100% rédigés par des pros et adaptés à l’âge de votre enfant, et qui vous permet de chatter avec des sages-femmes, pédiatres et infirmières puéricultrices, tous les jours de 8h à 22h.

Vous aimerez aussi...

Commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs requis sont marqués d'une *